KELLYLEE EVANS

Un pied dans les sons électros, l'autre dans l'esprit cher à la Motown, Kellylee Evans nous livre un répertoire à la frontière du jazz, de la soul et du groove, le tout avec talent et générosité.

 

D'ascendance jamaïcaine, elle est née à Toronto au Canaa. Elle suit ses études à l'Université Carleton, et découvre le jazz un jour où « perdue dans les ascenseurs du Loeb Building, elle découvre le département musique au huitième étage. Elle prépare deux licences en droit et en littérature anglaise, avant de commencer une maîtrise de droit en 1997. Elle arrête ses études en 2000 pour se consacrer à une carrière musicale.

 

En 2004, elle gagne le deuxième prix du 25ème concours de jazz vocal du Thelonious Monk Institute of Jazz avec Quincy Jones, Dee Dee Bridgewater et Al Jarreau parmi les membres du jury.

 

En juin 2013 et novembre 2015, Kellylee Evans est victime de deux accidents graves qui ont nécessité une très longue période de convalescence où elle resta inactive. 

 

À l'été 2017, Kellylee Evans peut enfin remonter sur scène avec une formation acoustique pour présenter son album, en se limitant à quelques dates au Canada. Elle devient artiste en résidence à la School for Studies in Art and Culture de l'Université Carleton à Ottawa, où elle produit une série de conférences artistiques.

 

L'album Come On est nommé dans la catégorie album de jazz vocal de l'année au Juno 2018.

Elle participe en 2018 à plusieurs festivals au Canada, ainsi qu'à l'opéra de marionnettes Sleeping Rough de Roddy Ellias lors du festival Music and Beyond d'Ottawa.

 

Elle a fait son premier concert de retour en France le 16 mai 2019.

Nouveau