Ricardo Ribeiro

Né à Lisbonne, Ricardo Ribeiro fait ses débuts dès l’âge de 12 ans dans une association locale. C’est à partir de ses 15 ans qu’il se met à chanter régulièrement dans des maisons du fado, où il passe ses soirées entouré de ceux qu’il considère jusqu’à présent comme ses maîtres : les illustres Fernando Mauricio et Adelino dos Santos.

 

Fier de ses racines, Ricardo Ribeiro représente le Portugal à plusieurs occasions lors d’événements divers. En 2001, il est invité par le Ministère de la Culture français pour participer au Festival d’Alu, dans le Sud de la France. Ricardo Ribeiro collabore par la suite à un album hommage à la Diva du Fado Amalia Rodrigues, édité par World Connection. C’est en 2004 qu’il sort son 1er album intitulé sobrement « Ricardo Ribeiro », produit par CNM - Colecção Antologia.

Le chanteur intervient dans plusieurs projets, accompagné d’autres artistes Portugais. En 2005, il rejoint le grand Ricardo Pais dans le spectacle « Cabelo Branco é Saudade » qui se produira dans les plus prestigieuses salles d’Europe. En 2007, Ricardo Ribeiro se prête au jeu d’acteur dans le film « Fados », réalisé par Carlos Saura.

 

C’est au côté du compositeur et musicien libanais Rabih Abou Khalil que Ricardo Ribeiro gagne en reconnaissance mondiale. L’album « Em Português » issu de leur étroite collaboration, retient l’attention. Le travail d’interprétation du portugais est salué. A sa sortie, « Em Portugês » rejoint le Top 10 des « Meilleurs albums du Monde » selon le British Magazine, qui qualifie Ribeiro de « star montante du Fado lisboète ».

 

L’année 2011 est une année clé pour Ricardo Ribeiro. L’artiste participe activement à la campagne de reconnaissance du Fado comme Héritage Mondial en se produisant à un concert organisé par l’UNESCO à Paris. Par la suite, son album « Porta do Coração » s’est vu récompensé du titre de « Meilleur Album du Monde », ce qui valut à Ribeiro de recevoir le Prix Amalia du Meilleur Interprète Masculin.

Représentants Proche et Moyen-Orient, Golfe Arabique, Afrique du Nord et Turquie